Le Gard a été un lieu d'échanges et de brassages.

La conquête romaine a particulièrement marqué son histoire. Elle lui a donné des monuments connus mondialement, ainsi qu'une langue, un réseau routier et des structures agraires.

De nombreux vestiges du passé parsèment notre territoire. Les grottes ornées des gorges du Gardon ont servi d'abri aux premiers chasseurs. Le menhir de Courbessac, érigé vers 2400 avant Jésus-Christ, constitue probablement le premier monument nîmois.

Si les grecs se sont contentés d'établir des comptoirs, les romains se sont imposés en véritables colonisateurs. L'amorce de l'aménagement du territoire fait partie de l'important legs romain, qui ne se limite pas aux célèbres monuments comme le Pont du Gard, la Maison Carrée ou les Arènes de Nîmes.

Avec ses plages de sable fin, le Gard attire aujourd'hui de nombreux visiteurs venus du monde entier pour des séjours nature, loin des grosses concentrations touristiques.

Si le centre sportif Espace Gard a longtemps été réputé pour ses stages et ses séjours sportifs, il met l'accent aujourd'hui sur la découverte au sens le plus large.

Différents programmes ont été mis sur pied dans ce sens pour toutes les générations.

Il n'est d'ailleurs pas rare que des groupes venus nous rendre visite aujourd'hui dans le cadre d'activités de pleine nature découvrent ainsi, toutes les richesses du Gard sous un jour nouveau !

Le Gard côté Camargue :

La " Petite Camargue " est la seule partie littorale du département du Gard. Elle est séparée naturellement et administrativement de la Camargue par le Petit Rhône. Les 40 000 hectares de cette zone humide présentent une mosaïque de milieux au potentiel écologique fort, longtemps considérés comme inhospitaliers (moustiques, inondations) et peu fréquentés sauf par quelques habitués ou chercheurs de solitude.

Situé sur le territoire de la Petite Camargue Gardoise, le centre du Scamandre est un espace naturel protégé qui s'étend sur une superficie de 215 ha au sud-ouest de l'étang du Scamandre. Acquis par la Commune de Vauvert et par le Département du Gard dans un but de préservation des zones humides, les terrains ont été confiés au Syndicat Mixte pour la Protection et la Gestion de la Camargue Gardoise.

Le Scamandre est entouré de la plus grande roselière exploitée en Europe de l'Ouest. Etangs et marais doux à saumâtres constituent la majeure partie des paysages. La zone est généralement peu ou pas salée. Des remontées salines sont toutefois visibles par endroit sur les terres les plus basses (sansouires), témoins d'un système lagunaire passé. Le site offre une grande diversité de milieux (roselières, marais, étangs, pâturages inondables, sansouire) où chevaux et taureaux de Camargue côtoient au fil des saisons et des migrations plus de cent espèces d'oiseaux. Ces milieux sont étroitement liés à la présence des hommes (sagneurs, manadiers, pêcheurs). Aujourd'hui encore, ces activités font partie intégrante des moyens de gestion.

Pour en savoir plus sur le tourisme dans le Gard